Nouvelles

OTTAWA/GATINEAU, vendredi 8 avril 2022 — Le Comité de régularisation de la rivière des Outaouais souhaite informer les résidents du bassin versant (voir la note à la dernière page) qu’une hausse des débits et des niveaux d’eau le long de la rivière des Outaouais est anticipée en ce début de printemps. Le Comité met en garde les résidents dans les basses terres le long de la rivière des Outaouais de Mattawa jusque dans la région de Montréal, qu’en période de crue printanière les niveaux d’eau peuvent parfois augmenter rapidement et causer des inondations mineures.

Il n’y a actuellement aucun signe avant-coureur d’inondation à venir. Il y a eu une fonte partielle de la couverture de neige plus tôt en mars. La quantité d’eau contenue dans la couverture de neige sur une grande partie du bassin était près de la moyenne à la fin du mois de mars, et la crue printanière s’amorce à la période où elle débute normalement. Toutefois, il est trop tôt pour prévoir les conditions de pointe en rivière. Le comité surveillera de près les effets des précipitations et des hausses de température tout au long de la période de crue printanière puisque ceux-ci peuvent entraîner une modification rapide des conditions en rivière. D’autres bulletins seront diffusés si les risques d’inondation devaient augmenter.

Tendance des conditions en rivière / Risque d’inondation: Un système dépressionnaire important devrait apporter des quantités de 15 à 30 mm de pluie sur l’ensemble du bassin versant de jeudi à vendredi. Les pluies pourraient totaliser jusqu’à 40 mm par endroits dans la partie sud-est du bassin. Au même moment, la fonte du couvert de neige qui est toujours en place dans le centre et le sud-ouest du bassin versant se poursuivra avec le temps plus chaud. L’eau de la fonte et de la pluie pourrait produire des quantités de ruissellement importantes et causer une hausse des niveaux d’eau de la rivière des Outaouais de Mattawa jusqu’à la région de Montréal à partir de vendredi.

La fonte printanière a débuté tôt dans la partie sud du bassin. Le redoux et les pluies reçues au cours de la troisième semaine du mois de mars y ont fait fondre une grande partie de la neige au sol et ont fait temporairement monter les niveaux et débits le long du tronçon principal de la rivière des Outaouais. Il n’y a actuellement plus ou presque plus de neige au sol dans ce secteur. Après le retour de la température plus froide et près des normales à la fin mars, les niveaux et débits ont diminué et sont revenus tout près de la moyenne saisonnière. Comme montré dans la figure, l’équivalent en eau de la couverture de neige (soit la quantité d’eau qui est contenue dans la neige) à la fin mars était près de la normale dans les parties au centre et au nord- ouest du bassin, et supérieur à la normale dans les bassins de tête des rivières des Outaouais, Gatineau et du Lièvre. À la fin mars, la quantité d’eau contenue dans la neige était partout nettement inférieure à celle de 2019, à l’exception de la partie nord du bassin. Cependant, la neige au sol n’est qu’un des facteurs qui influencent l’envergure de la crue printanière, les autres étant des facteurs météorologiques qui ne sont connus que quelques jours à l’avance.

Les précipitations et la fonte de la neige au cours des prochains jours pourraient causer des inondations mineures dans les basses terres. Ces secteurs sont ceux qui sont régulièrement inondés en période de crue printanière. Il faut noter que la crue printanière s’étend habituellement sur une période de six à huit semaines durant laquelle les niveaux et les débits dans le tronçon principal de la rivière des Outaouais peuvent augmenter rapidement lorsque de fortes précipitations se combinent à la fonte de la neige. Une hausse des niveaux peut mener à des inondations mineures dans les basses terres du tronçon principal de la rivière de Mattawa jusque dans la région de Montréal.

Stratégie de régularisation des réservoirs: Au printemps, l’augmentation des débits dans la rivière fait augmenter les niveaux d’eau. Les principaux réservoirs du nord du bassin versant retiendront une grande partie du ruissellement de ce secteur, réduisant ainsi les débits dans les sections de la rivière en aval. Toutefois, dans le centre et le sud du bassin, les ouvrages sont principalement au fil de l’eau et ont une capacité d’emmagasinement négligeable. Par conséquent, ils ne peuvent servir à limiter la hausse des débits ainsi que celle des niveaux d’eau engendrée par le ruissellement printanier. Durant cette période critique, le Comité prend des mesures afin d’atténuer les inondations et continuera de surveiller la situation sur l’ensemble du bassin versant.

Le Comité de régularisation de la rivière des Outaouais travaille de façon constante en étroite collaboration avec les autorités provinciales qui sont responsables de la diffusion des avertissements liés aux inondations. Au Québec, le ministère de la Sécurité publique, via le Centre des opérations gouvernementales et les directions régionales de la Sécurité civile, collabore avec les municipalités pour protéger les résidents. Vous pouvez accéder au site Web de surveillance de la crue des eaux à l’adresse suivante : https://geoegl.msp.gouv.qc.ca/adnv2. En Ontario, les Offices de la protection de la nature et Bureaux de district du Ministère du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts diffusent les avertissements locaux et les informations liés aux inondations aux municipalités, aux communautés autochtones et aux agences impliquées dans la gestion des inondations. Vous pouvez consulter les avertissements actuels à partir des sites Web des Offices de la protection de la nature et du site Web provincial suivant : https://www.ontario.ca/flooding.

POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS

Site Web : Des renseignements sur les conditions actuelles et prévues pour la rivière des Outaouais de même que les débits relâchés des principaux réservoirs du système hydrique sont disponibles sur le site Web. De plus, des prévisions hydrologiques pour une période de quatre jours sont produites à certains endroits durant la crue printanière.

Téléphone : Pour entendre un message qui vous informe des conditions prévues en rivière et précise les niveaux d’eau actuels aux endroits suivants: lac Témiscamingue, Mattawa, Pembroke, lac Coulonge, lac des Chats, Ottawa (Britannia), Gatineau (quai de Hull), Grenville et Maniwaki, composez le 1-888-621-0059.

Twitter : Abonnez-vous à notre fil Twitter pour être informé de la publication de communiqué de presse, du début des mises à jour quotidiennes du message décrivant la tendance générale des conditions en rivière, des prévisions sur quatre jours aux endroits-références, ou bien des derniers bulletins qui sont affichés sur le site Web.

Le Comité de régularisation de la rivière des Outaouais, qui coordonne la gestion des débits aux principaux réservoirs du bassin versant, se compose des organismes suivants : Hydro-Québec, le Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, Ontario Power Generation, et Services publics et Approvisionnement Canada. Le Ministère du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario, par le biais de son statut de membre associé du Comité, fournit des données hydrométéorologiques et joue un rôle clé dans la diffusion d’information en Ontario.

Note : Le Comité de régularisation publie un communiqué de presse lorsque la crue printanière de la rivière des Outaouais s’amorce et lorsqu’il prévoit que les conditions en rivière le long du tronçon principal (soit de l’exutoire du lac Témiscamingue jusque dans la région de Montréal) pourraient dépasser les seuils d’inondations. Ce communiqué ne vise pas les résidents de l’Abitibi-Témiscamingue et des tributaires de la rivière des Outaouais.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour la régularisation de la rivière des Outaouais via le formulaire en ligne sous l’onglet ‘Nous joindre’ ou en laissant un message téléphonique au numéro suivant : (819) 303-5886 ou 1-888-621-0059.

– Comité de régularisation de la rivière des Outaouais

Comments are closed.

Close Search Window