Nouvelles, Nouvelles

Hydro-Québec

Gatineau, le 14 septembre 2023 – Lors d’une rencontre avec la population portant sur les services publics essentiels, Hydro-Québec a présenté une mise à jour concernant la qualité du service de même que les actions qui sont mises en œuvre pour améliorer celle-ci. Depuis la panne majeure qui a touché la partie ouest de la MRC de Pontiac les 4 et 5 février 2023, les monteurs et monteuses d’Hydro-Québec ont patrouillé autour des lignes qui alimentent le secteur. À la suite de cet exercice, plusieurs correctifs ont été apportés au réseau tandis que des travaux de maintenance et de maîtrise de la végétation ont été réalisés en 2023 et que d’autres sont prévus.


Hydro-Québec rappelle que le réseau électrique dans la partie ouest de la MRC de Pontiac est unique, car il est synchronisé avec le réseau de l’Ontario. Au besoin, il peut aussi être synchronisé avec le réseau du Québec et alimenté par celui-ci. Dans les deux cas, Hydro-Québec utilise l’énergie qu’elle achète des centrales hydroélectriques de Waltham et des Chutes-Coulonge, qui appartiennent à Evolugen, pour fournir une bonne part de l’électricité distribuée à ses clients.


Selon l’étude réalisée par Hydro-Québec, la MRC de Pontiac a été touchée par plusieurs pannes au cours de la dernière année. En moyenne, les clients de la MRC ont vécu 40,2 heures d’interruption en 2022 et 80,5 heures depuis le début de l’année 2023. Toutefois, certaines municipalités ont malheureusement été privées d’électricité pendant plus de 100 heures.


De nombreux événements météorologiques ont frappé le Québec en 2022-2023, y compris dans la MRC de Pontiac, mettant le réseau électrique d’Hydro-Québec à rude épreuve. Le derecho (21 mai 2022), des rafales de vents (21 juillet 2022), une tempête hivernale majeure (23 décembre 2022), une tempête de verglas (5 avril 2023) de même que des forts vents et des pluies abondantes (11 et 28 juillet et 3 août 2023) ont notamment eu un impact sur la qualité du service. La multiplication des événements météo violents a causé des dégâts importants aux équipements d’Hydro-Québec, mais a aussi fragilisé encore davantage la végétation qui est
responsable de 40 à 70 % des interruptions subies par nos clients. Les arbres et les branches ainsi affaiblies viennent en contact avec le réseau électrique et provoquent des pannes de courte et de longue durée.


Collaboration du public
Plusieurs travaux de la maîtrise de la végétation ont été réalisés dans le but de dégager le réseau dans la MRC. En 2023 seulement, des travaux majeurs ont été réalisés sur les lignes qui alimentent L’Isle-aux-Allumettes, Chichester, Sheenborro, Waltham, Mansfield-et-Pontefract et Fort-Coulonge et d’autres travaux sont prévus pour 2024. Hydro-Québec a soulevé un enjeu important auprès des résidents et résidentes, soit l’obtention du consentement des propriétaires pour réaliser les travaux de maîtrise de la végétation sur leur terrain. L’entreprise mènera, en collaboration avec les municipalités, une campagne de sensibilisation afin d’expliquer au public l’importance de ces travaux pour le bien collectif et la qualité du service.

Plan d’action
Afin de disposer de suffisamment de redondance, d’assurer la robustesse du réseau et de réduire la durée des pannes, Hydro Québec a agi sur trois plans à court terme. D’abord, une procédure a été élaborée en vue d’alimenter la partie ouest de la MRC à partir du réseau québécois en cas de perturbation du réseau ontarien. Les seuils de déclenchement de plusieurs disjoncteurs ont dû être optimisés dans le cadre de cette démarche. On a peaufiné la procédure en 2023 afin d’en accroître la fiabilité et d’accélérer la réalimentation des clients lors de pannes. Ensuite, Hydro Québec a établi un point de raccordement pour injecter la puissance de génératrices qui pourraient être dépêchées sur place au besoin. Enfin, une analyse complète de la répartition de la charge des clients entre les phases du réseau (équilibrage) a été effectuée et des travaux de modification sont en cours. Hydro-Québec étudie également en parallèle différents scénarios à moyen et à long terme qui nécessitent des investissements importants.

« Nous avons pris l’engagement de faire équipe avec les maires et les mairesses ainsi que la préfète de la MRC de Pontiac et de poursuivre nos efforts pour améliorer la qualité du service. Je salue aussi l’initiative du maire de L’Isle-aux-Allumettes, Corey Spence, pour l’organisation de cette séance publique d’information », conclut Alain Paquette, conseiller – Relations avec le
milieu à Hydro-Québec.

Comments are closed.

Close Search Window